Image Alt

Parentalité Créative

Le secret pour accompagner un bébé

Avez-vous déposé une liste de naissance pour votre prochain enfant ? Votre entourage va sûrement vous couvrir de cadeaux, et de matériel de puériculture IN-DIS-PEN-SA-BLE ! Élever un enfant ça coûte drôlement cher, on attend parfois la situation financière idéale. Et si nous explorions ensemble ce problème clé ?

Des objets qui séparent

Le matériel de puériculture est souvent conçu pour séparer le bébé de ses parents : il aura son propre berceau, puis son propre lit à barreau, dans une somptueuse chambre magnifiquement décorée, dotée d’une belle table à langer. Un siège berceur l’aidera à trouver le sommeil, une poussette rutilante lui permettra de vivre des promenades à hauteur de pots d’échappement. Il y a aussi ces magnétophones conçus pour endormir un enfant en lui racontant une histoire, et le parc qui le gardera en sécurité en l’empêchant d’explorer sa demeure. Sans compter qu’acheter du lait et des couches constitue une véritable ruine pour une famille au budget moyen. Oui, élever un enfant à la mode des années soixante-dix, ça peut être très onéreux et paralysant. On se demande comment faire pour maintenir une vie sociale avec un bébé quand chaque déplacement devient aussi complexe. Il faudrait un semi-remorque pour transporter tout cet indispensable matériel, et les parents fatigués et rapidement découragés préfèrent rester chez eux pour tenter de comprendre dans l’intimité ce petit être mystérieux et déroutant qu’est le bébé.

Ce qui est gratuit

En réalité, cette question est à la fois plus simple et plus complexe qu’il n’y paraît. Le parentage de proximité ne nécessite aucun matériel puisque l’objectif est de rapprocher le parent de son enfant. L’allaitement, par exemple, va combler durablement les besoins affectifs et alimentaires du bébé. Le lait maternel est disponible en tout temps, et pour peu que la mère porte son nourrisson et qu’il se trouve cette fois à la hauteur de son sein, cette présence rassurante lui communiquera une sécurité fondée sur la réponse immédiate à ses besoins. Une simple écharpe de portage (acquise d’occasion sur Internet) permettra le développement de liens très forts entre les parents et le bébé, et aura pour avantage de faire vivre à ce dernier des expériences à hauteur d’adulte lors de promenades aussi riches que passionnantes !

Porter libère les bras des parents, et leur permet de continuer à vivre leur vie, tout en sécurisant leur tout-petit.

La chaise haute peut être avantageusement remplacée par des genoux accueillants, les bébés adorent téter pendant le repas familial, et ils peuvent ainsi approcher la nourriture solide à leur rythme, par curiosité ou par besoin d’imitation, après six mois ou un an (peut-être deux) d’observation.

Une chambre dédiée à l’amour dans le couple

Si vous aviez prévu une chambre pour votre bébé, vous pourriez la transformer en « chambre d’amoureux », un lieu où vous pourrez vous donner des attentions, des massages, des étreintes, et vivre votre sexualité à l’abri des regards et des sollicitations de vos enfants. Votre chambre deviendra alors chambre familiale : le bébé a besoin de votre présence le jour et la nuit. Si vous le laissez s’exprimer, il vous demandera dans un langage non verbal très éloquent votre présence la nuit aussi. Tout cela s’avère gratuit évidemment.

 

Des couches lavables peuvent être fabriquées ou achetées, à moins que vous ne vous lanciez dans l’expérience de l’hygiène naturelle de l’enfant, sans couches, pourquoi pas ? Vous allez développer des capacités d’écoute insoupçonnées.

Les vêtements sont ce qui circule le plus de famille en famille, le bébé grandit tellement vite qu’il est inutile de lui acheter des tenues coûteuses dont il n’aura cure. Il aimera beaucoup être porté nu en peau à peau si le climat s’y prête.

Le bébé a-t-il besoin de jouets, de peluches ? C’est à chacun d’apprécier tout cela. Nous avons peut-être le sentiment, par habitude, qu’un bébé devrait « avoir » un tapis d’éveil, un ours en peluche, un « doudou », mais dans les faits il s’amuse aussi avec les objets qui meublent son quotidien : bouteilles de shampoing, casseroles de toutes sortes, boîtes diverses, magazines publicitaires, etc.

De plus, le doudou a tendance à disparaître quand les parents sont là, la plupart du temps le besoin s’en fait sentir lorsque l’enfant vit une séparation et a besoin de réassurance.

Offrir de l’énergie ?

Mais alors, que demander à ses amis et à sa famille pour fêter l’arrivée d’un enfant ? La première année est si exigeante que vous pourriez essayer de chercher ce qui vous donnerait plus d’énergie. Vous faire offrir des massages réguliers, du soutien : vous aurez besoin de parler avec vos amis, vous aurez peut-être de temps à autre besoin de bras auxiliaires pour pouvoir prendre un bon bain chaud, de personnes bienveillantes qui confectionneront pour vous de savoureux repas, vous apprécierez que votre entourage forme une sorte de nid douillet pour vous et votre famille et que chacun ait de petites attentions à votre égard. Il faut soi-même recevoir beaucoup de soutien et de tendresse pour pouvoir en donner jour et nuit à son bébé. Une tribu d’amis s’avère précieuse en ces temps de fatigue et de sollicitations.

Liste d’adolescence

La période de la vie où l’on a le plus besoin d’argent pour accompagner son enfant est l’adolescence. Peut-être votre enfant voudra-t-il alors se lancer dans une activité onéreuse, vous demandera-t-il des vêtements de marque pour s’intégrer à un groupe au collège ou au lycée, ou aura-t-il envie d’entreprendre des études, et vous aurez à cœur de l’aider à gérer ses besoins pendant cette période.

C’est au moment de la naissance que l’on reçoit le plus de cadeaux, pourquoi ne pas demander de l’argent, et ouvrir un compte destiné à répondre aux besoins de l’enfant plus grand ?

 

Le parentage que l’on offre à son enfant ne coûte rien et il s’avère des plus précieux, il lui sera nécessaire toute sa vie. C’est de votre disponibilité dont votre enfant aura besoin, de vos bras, de votre tendresse toujours renouvelée. Et le chemin que vous parcourez avec lui sera débordant d’expériences et de prises de conscience. La vie avec un bébé ne coûte pas grand-chose mais est au contraire nourrissante, elle nous permet de grandir chaque jour et de faire évoluer notre regard sur le monde, un investissement affectif qui rapporte gros en termes de richesses !

 

Catherine DUMONTEIL-KREMER

publié dans PEPS

Ajouter un commentaire

Nouvel utilisateur

Reset Password